nosactualités

« Une formation complète et adaptée à notre pratique »

Nadia KDOUH, radiopharmacienne au centre hospitalier de Béthune, a participé à la formation radioprotection patients en médecine nucléaire le 20 février 2018 dans son établissement. Témoignage.

 

Avez-vous été satisfait de votre formation ?

Oui, car elle était complète, adaptée à notre pratique, et organisée sur une journée. Tout le monde a apprécié les parallèles avec la pratique quotidienne. Démarrer sur les deux cas cliniques était vraiment intéressant et permettait d’échanger en équipe. Cela reproduisait ce qui se passe sur le terrain. Globalement, j’ai apprécié le fait de rapprocher les connaissances théoriques des aspects pratiques du quotidien.

 

Avez-vous réalisé la formation dans votre établissement ? 

Oui. Cela apporte de la souplesse en termes d’organisation pour l’activité du service et permet de contenir les couts dans un contexte de réduction des budgets. Il est possible de former plus de monde en même temps. Cela facilite la vie de tous les apprenants, y compris dans l’organisation de leur activité quotidienne.

 

Vous étiez huit de votre service à vous former…

Il y avait des médecins, des manipulateurs radio, un radiopharmacien (moi-même), une infirmière, soit quasiment tous les intervenants à toutes les étapes de la prise en charge des patients. Cela nous a permis de profiter au maximum du dialogue entre spécialité.

 

Quelles étaient les qualités recherchées pour la formation ?

Réaliser une veille documentaire et règlementaire, remettre à jour les connaissances. Car même si on pratique tous les jours, on a tendance à oublier certains fondamentaux de bonnes pratiques. Dans le quotidien professionnel, il faut aller vite.

 

Qu’avez-vous pensé des échanges avec l’intervenant ?

Le fait d’être toujours dans l’échange au cours de la formation nous a poussé à rester attentifs et à nous remettre en question par rapport à nos pratiques sans nous « assoupir ». La formation a été interactive durant toute la journée.

 

Qu’avez-vous pensé de l’adaptation de la formation à vos problématiques concrètes ?

Le fait de parler de cas concret et la possibilité d’échanger sur nos propres cas cliniques et les questions que nous nous posons au quotidien a été un vrai plus. La découverte d’outils en ligne et des sources d’information auxquels se référer a été aussi très bien perçu.

 

Qu’améliorerez-vous dans cette formation ?
Réaliser la formation sur une journée limite quand même le temps passé sur certains sujets qu’on aurait pu parfois approfondir plus, par exemple la partie physique sur les bases de l’imagerie. Nous attendons la 2e session pour le reste de l’équipe avec impatience !